Dans le cadre de la semaine de l’égalité professionnelle qui se tient du 14 au 18 octobre, Orangina-Schweppes France a souhaité officiellement s’engager et signer la Convention pour l’égalité professionnelle femmes – hommes  avec le ministère des Droits des femmes.

C’est lors de la conférence « Egalité professionnelle : les entreprises se mobilisent », organisée ce jeudi 17 octobre, qu’a eu lieu la séance de signatures engageant Orangina-Schweppes France à soutenir l’égalité professionnelle à la fois en interne mais aussi auprès des PME/TPE. En compagnie de 10 autres entreprises, cette cérémonie de signatures s’est déroulée en présence de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

 

« Signer cette convention pour l’égalité femmes – hommes est une étape logique et importante pour une entreprise comme la nôtre. Une plus grande féminisation des effectifs et une plus grande mixité dans les équipes dirigeantes n’est pas uniquement lié à un débat sociétal ou éthique, mais répond à un véritable enjeu économique, récemment prouvé dans diverses études. Cette diversité devient un levier de compétitivité, de rentabilité et de productivité de l’entreprise.» souligne Hugues Pietrini, Président d’Orangina-Schweppes France.

Pour promouvoir cette égalité dans l’entreprise, Orangina-Schweppes France s’engage autour de quatre axes clefs:

 

Le développement de la place des femmes dans le COmité de DIrection (CODI)

Avec d’ores et déjà 3 femmes sur un total de 8 membres au sein du CODI, Orangina-Schweppes France  s’engage à poursuivre cette démarche, qui permet à terme de développer l’intelligence collective et par conséquent les performances économiques de l’entreprise. Pour ce faire, Orangina-Schweppes France a développé une politique RH innovante qui veille à s’assurer de la parité dans l’encadrement intermédiaire et supérieur. « C’est effectivement là que se joue l’équilibre dans les équipes dirigeantes de demain. » précise Cyrille Boutin, Directeur des Ressources Humaines d’Orangina-Schweppes France.

Accompagner  la parentalité dans l’entreprise,  et veiller à une bonne articulation vie professionnelle et vie privée via la Charte des 15 engagements

OSF entend continuer à faciliter l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle de ses salariés en intégrant leurs contraintes personnelles. Pour plus d’efficacité, le comité de direction s’engage à signer et à promouvoir la charte des 15 engagements en interne. « Nous sommes en effet convaincus que l’articulation des temps est un levier déterminant pour la réalisation de l’égalité professionnelle » affirme Elodie Delplace, Directrice du Développement et elle-même membre du CODI d’Orangina-Schweppes France.

D’autres mesures visent à s’assurer, par exemple, de ne pas fixer de réunions tardives (après 17h), ou de la flexibilité nécessaire dans l’agenda du salarié les jours de rentrée scolaire. Il s’agira aussi et ce dès le 1er semestre 2014 de la mise en place d’un projet de développement du télétravail, ou de continuer à mettre en place un suivi personnalisé des salariés en congé parental et/ou maternité, afin  d’anticiper le retour à l’emploi dans les meilleures conditions possibles.

Soutenir l’égalité professionnelle dans les PME et TPE

Depuis 2010, la politique RH d’Orangina-Schweppes France a permis d’égaliser les écarts de salaires et les différentiels de carrière. Cette démarche se retrouve à la fois en matière de recrutement externe, mais également de promotion interne et de formation professionnelle, en renforçant  notamment l’accès aux postes de management intermédiaire et supérieur aux femmes via la mise en place de leadership Team. Fier de ses bonnes pratiques, Orangina-Schweppes France souhaite désormais transmettre ces outils aux PME/TPE avec qui elle travaille au quotidien en partageant et en accompagnant celles-ci via des actions de sensibilisation et d’information. 

Développer  la mixité des filières et des métiers.

En communiquant sur les opportunités de carrières dans les métiers & la filière technico-commerciale plus spécifiquement, Orangina-Schweppes France souhaite s’assurer que les femmes bénéficient de la même orientation et de la même insertion professionnelle dans des métiers où elles sont habituellement peu représentées. C’est pourquoi Orangina-Schweppes France veillera à examiner de façon systématique des candidatures féminines lors des recrutements.