En amont de son étude annuelle sur le climat social, l’Observatoire Cegos dévoile les résultats de son enquête sur les retraites

A l’heure où l’Assemblée nationale examine le projet de loi sur la réforme des retraites, l’Observatoire Cegos a mené l’enquête pour comprendre les attentes et les craintes des actifs sur ce sujet. L’étude porte sur 1300 collaborateurs (dont 750 du secteur privé et 550 de la fonction publique) interrogés en septembre 2013.
Les régimes spéciaux sur la sellette
Pour sauver le système de retraites par répartition, 2/3 des actifs pensent qu’il faut mettre fin aux régimes spéciaux en alignant les systèmes de retraite du public sur celles du privé. Les salariés du secteur privé sont très favorables (à 79%) à cette remise à plat, mais l’on remarque que même les agents de la fonction publique n’y sont pas vraiment hostiles (46% sont pour vs 39% qui sont contre).

Pas d’allongement de durée de cotisation, encore moins de report de l’âge légal de départ à la retraite
En revanche, l’augmentation des taxes (pour les entreprises ou les retraités), l’allongement de durée de cotisation ou encore le report de l’âge de départ à la retraite rencontrent l’hostilité de tous les salariés, secteurs privé et public confondus.

Pourtant, à titre personnel, 62% des français se disent prêts à travailler plus longtemps
Si les salariés ne veulent pas entendre parler d’un allongement de la durée du travail de manière générale, ils sont beaucoup plus conciliants pour leur cas personnel : ¼ des actifs est prêt à travailler plus longtemps et à temps plein, 37% préféreraient le faire à temps partiel et « seuls » 38% n’envisagent pas la possibilité de partir à la retraite plus tard que ce qui est actuellement prévu.

Continuer à travailler pendant sa retraite : par envie ou par nécessité ?
49% des salariés comptent garder une activé professionnelle pendant leur retraite, que ce soit par besoin d’un complément de revenu (31%) ou par envie de rester actif professionnellement (18%). On notera que ce constat est valable tant pour les collaborateurs du privé que pour les agents du public. A la différence que les fonctionnaires voient beaucoup plus cela comme une obligation économique (35%) que comme un souhait de rester actif (14%).

A propos de Cegos
Le Groupe Cegos, créé en 1926, figure parmi les leaders mondiaux de la formation professionnelle continue. L’expertise de ses consultants recouvre tous les domaines du management et du développement des compétences : ressources humaines, management et leadership, performance et organisation, efficacité individuelle et collective, marketing et commercial, management de projet, déploiement de grands dispositifs de formation en France et à l’international, en présentiel, en mixte ou en e-learning… Cegos emploie 1.200 collaborateurs et forme chaque année plus de 200 000 personnes dans 50 pays à travers le monde. Sites : www.cegos.com et www.cegos.fr