Jobbers réinvente la conciergerie pour entreprises et particuliers

Une conciergerie collaborative… basée sur le concept américain du « jobbing »

Sur la plateforme de Jobbers, les salariés d’une entreprise, les membres d’une collectivité ou les voisins d’un quartier peuvent disposer, très simplement, de leur propre conciergerie en ligne. Ils peuvent ainsi constituer une communauté sur mesure de “jobbers” (des particuliers à la recherche d’un complément de revenu régulier ou d’un coup de pouce) et leur confier des missions de garde d’enfants, de jardinage, de coaching, etc.

Ce sont les conciergeries… collaboratives.

Chacun y trouve son compte : les clients se recommandent, entre eux, les meilleurs “jobbers”. Quant à ces derniers, sélectionnés dans une conciergerie collaborative, ils bénéficient de l’accès à une clientèle fidélisée.

Faciliter la vie des salariés…

Les conciergeries d’entreprise se sont multipliées ces dernières années, et cela, à la demande de dirigeants qui y voient le moyen de faciliter le quotidien de leurs salariés en les aidant à équilibrer vie privée et vie professionnelle.

Jobbers investit ce marché en proposant aux entreprises, de la PME aux grands groupes, ainsi qu’aux collectivités locales, une solution innovante : la conciergerie collaborative.

« Jobbers se distingue en mettant à disposition des salariés, un ensemble de profils de « jobbers » compétents, c’est-à-dire des particuliers capables de répondre à une multitude de demandes, depuis la demande classique de baby-sitting, jusqu’aux services plus atypiques d’un expert en rangement, d’un nutritionniste ou d’un coach en orthographe… », explique Jean Benedetti, fondateur de Jobbers. « Pour l’instant, nous sommes présents en Ile-de-France, mais nous comptons étendre très prochainement ce service aux salariés des entreprises de tout l’Hexagone !

… et favoriser les échanges entre collaborateurs

En plus de l’amélioration du confort de vie des salariés, de plus en plus pressés, l’atout de notre modèle de conciergerie réside aussi – et les services de DRH l’ont bien compris ! – dans la dimension humaine du service. Les salariés sont en effet incités à échanger entre eux des avis sur la qualité des prestations rendues, mais aussi à partager « les bons plans »… A travers ces échanges, les salariés apprennent à mieux se connaître et l’ambiance au travail n’en est que meilleure. Cette initiative répond à un enjeu de responsabilité sociale. En effet, les directions des ressources humaines sont convaincues du lien très direct entre la qualité des rapports humains au sein de l’entreprise et la performance des salariés ».

Le profil des « jobbers »

Depuis le lancement de la plateforme, une grande diversité de profils et de motivations est enregistrée… qu’il s’agisse d’étudiants (obligatoirement majeurs) à la recherche d’une première expérience professionnelle, d’actifs souhaitant trouver un complément de revenu à leur activité, ou de retraités désireux d’occuper au mieux leurs journées (et d’accroître leurs pensions !)… Les compétences et les références de l’ensemble des « jobbers » en conciergerie d’entreprise sont vérifiées, de manière systématique, afin de garantir une qualité de services aux entreprises clientes. Les compétences des « jobbers » sont notées et commentées par les utilisateurs sur la plateforme, ce qui permet aux salariés de repérer les profils qui se distinguent.

Certains services entrent dans le cadre légal des services à la personne et bénéficient de fait d’une fiscalité avantageuse.

Financièrement attractif

Les tarifs sont fixés librement par les « jobbers ». Les salariés sont mis directement en relation avec les particuliers, évitant ainsi les frais d’intermédiation des entreprises de services spécialisées.  

Les salariés paient directement le « jobber », par un moyen de paiement intégré à la plateforme, Payname (paiement en ligne intégrant les cotisations URSAFF), par CESU (chèque emploi service unifié) ou bien tout autre moyen de rémunération légal et déclaré. Les entreprises qui souscrivent à un service de conciergerie, doivent s’acquitter d’un abonnement annuel par salarié.

Jean Benedetti, Fondateur de Jobbers

Fort d’une expérience de plus de 18 ans dans le secteur des nouvelles technologies, au sein de grands cabinets de conseils français et internationaux, Jean Benedetti a créé Jobbers avec la conviction que l’économie collaborative est en mesure d’apporter à tous, un moyen de générer durablement un complément de revenu. Acteur engagé dans le monde social, Jean Benedetti a également co-fondé en 2008 une association, l’ARECE, spécialisée dans l’aide à la recherche d’emploi et la création d’entreprise dans les zones défavorisées du Val d’Oise.

Xavier Lemoine, Associé de Jobbers

Après un Bachelor en commerce international et un master en marketing à l’ESC Grenoble, Xavier s’est lancé dans l’entrepreneuriat en co-fondant une société d’export de vin vers la Chine.

Xavier a ensuite intégré deux cabinets de conseils de recrutement internationaux.

Convaincu que le modèle collaboratif va profondément changer nos modes de consommation et remettre l’humain au cœur de l’économie, Xavier a décidé de rejoindre Jobbers en tant qu’associé.