Etat des lieux des pratiques des professionnels des RH

Mythes et réalité

Paris, le 11 février 2014

Depuis 2010, RegionsJob publie une enquête annuelle sur le lien entre les réseaux sociaux et le recrutement. Le but est d’aller au-delà des idées reçues et des discours contradictoires pour mieux cerner les usages réels des recruteurs. Cette édition confirme le peu d’efficacité de ces outils qui restent secondaires dans la recherche de candidats.

Cela fait des années que certains proclament l’avènement des réseaux sociaux dans le recrutement. Ils permettraient de mieux parler aux candidats, de trouver plus facilement des personnes pour pourvoir les postes pénuriques, d’avoir plus de transparence dans le processus de recrutement… Dans les faits, qu’en est-il vraiment ? L’épisode 4 de l’enquête « Questions RH » de RegionsJob révèle les réponses de 354 professionnels des ressources humaines sur leur utilisation de ces canaux.

#1. Les sites emploi devant les réseaux sociaux pour informer et communiquer

Les réseaux sociaux n’arrivent qu’en quatrième position des supports d’informations privilégiés pour se tenir au courant des nouveautés en matière de recrutement, avec 44% d’utilisateurs. Ils arrivent derrière les sites emploi (86%), la presse magazine spécialisée (49%) et les collègues (45%). Même constat pour la communication RH, qui passe d’abord par les sites emploi (78%), par les salons et forums de recrutement ensuite (51%) puis les réseaux sociaux professionnels (45%).

#2. L’identité numérique, problématique centrale pour les candidats

Près d’un recruteur sur deux déclare utiliser les moteurs de recherche pour trouver des informations sur les candidats. Cela a déjà décidé 31% d’entre-eux à recruter une personne en particulier, mais aussi 35% à écarter une candidature suite aux résultats négatifs observés. Il convient donc de faire plus que jamais attention aux traces laissées en ligne, notamment sur les réseaux sociaux.

#3. Les réseaux sociaux très utilisés, mais jugés peu efficaces pour le recrutement

Un recruteur sur deux utilise les réseaux sociaux dans le cadre de ses recrutements. Mais ils ne sont que 4% à juger leur efficacité excellente. C’est sans doute pour cette raison que 50% des RH les utilisent une heure ou moins par semaine.

#4. Un outil complémentaire qui ne se suffit pas à lui-même

Les résultats concrets offerts par les réseaux sociaux en matière de recrutement restent légers. Sur 48% de recruteurs qui ont déjà contacté un candidat sur un réseau social, seuls 32% ont finalisé un recrutement. Deux fois sur trois, cela concerne moins de 3 recrutements dans l’année. Cela ne dépasse pas 10% du volume des recrutements dans près d’un cas sur deux.

›› Découvrez l’intégralité des résultats de l’enquête ici

RegionsJob proposera dans les prochains mois de nouveaux épisodes de sa grande enquête sur la recherche d’emploi et le recrutement. Le prochain sortira en mars et sera consacré au recrutement innovant.