Avis d’expert, par Nat Maple, Vice Président Sénior et Directeur Général de la division Grand Public chez Acronis

Assurer ses terminaux mobiles est devenu chose commune : tablettes, téléphones, ordinateurs portables, nous souscrivons à toutes sortes d’assurances pour protéger nos biens. Pourtant, la grande majorité des utilisateurs ne ressentent pas encore le besoin d’assurer une des parties les plus importantes de leur quotidien : leurs données digitales. Photos personnelles, souvenirs, copie de documents administratifs, mais aussi toutes les données que nous stockons, et sans lesquelles nous serions parfois perdus.

Nos vies numériques deviennent de plus en plus réelles, et par conséquent, de plus en plus vulnérables et importantes à protéger. Pas besoin de souscrire à une assurance coûteuse pour mettre ses fichiers à l’abri, il suffit tout simplement d’investir dans une solution de sauvegarde. Le grand public ne voit pas toujours l’intérêt d’un tel investissement pourtant plusieurs raisons devraient nous pousser à assurer nos vies numériques :

 

–        Nous sous-estimons la valeur de nos données numériques : Nos fichiers informatiques ont une valeur difficile à mesurer mais bien réelle, surtout lorsque nous pensons au temps et aux moyens qu’il faudrait pour retrouver toutes ces données en cas de casse d’un disque dur, d’accident ou de vol. Certes, il est plus facile de mettre un « prix » sur la valeur des biens matériels,  mais il est également important de donner une valeur à ses données numériques et de s’assurer qu’il soit possible de les récupérer à tout moment.

 

–        Nous ne sommes pas invincibles.  La quantité de données que nous stockons est en constante augmentation, ce qui entraîne également un risque de perte accrue. Un disque dur a 50% plus de chances de crasher après 6 ans d’utilisation, l’ère de la sauvegarde unique du PC vers le disque dur va donc s’achever.

 

–        N’attendez pas qu’il soit trop tard ! Malheureusement, ce n’est qu’en perdant des données que la plupart des utilisateurs actuels se rendent compte de l’importance d’une bonne sauvegarde. Mais une fois perdues, il est bien souvent très compliqué, voire impossible, de les récupérer.

 

IDC prévoit que d’ici 2020 l’univers digital atteindra les 40 zettabytes, soit 50 fois plus de données qu’en 2010. Il devient donc primordial de les protéger en effectuant une bonne sauvegarde… Avant qu’il ne soit trop tard !